Projet du Gros-Chêne : la maison du Gros-Chêne

Projet d'éli Mélot et Thomas Larondelle. Ce chantier comporte 2 phases: la restauration de la petite maison (plus ou moins 200 ans) et la construction d'une habitation neuve (architecte Henry Chaumont).

Dans les 2 cas, afin de respecter le bâti ancien, nous avons utilisé des matériaux les plus « naturels » possible. Les maçonneries de sous-bassement ont été réalisées au moyen de mortier de chaux/trass (sans plastique).

La structure portante est en chêne et remplie de briques d'argile crue, sur lesquelles on applique des panneaux de 2 à 5 cm collés à plein mortier et chevillés. Ces panneaux sont enduits d'un mortier de chaux/trass ou aérienne et sable, ainsi que d'un enduit de finition de chaux ou d'argile teinté dans la masse (ka 0,36).

Les cloisons intérieures sont composées d'une structure en bois, d'un remplissage de fibre de bois, d'un lattis en bambou; le tout recouvert d'un enduit de chaux aérienne teintée dans la masse.

 



@Copyright 2009-2018 Melot-Tuttobene
Made by Schmitz